super parents

survis dans la jungle des parents!

Les meilleurs conseils pour continuer à apprendre malgré la fermeture des écoles

Ne nous mentons pas: apprendre à la maison est beaucoup plus complexe que cela ne peut paraître. Ton enfant et toi aurez besoin d’un peu de temps pour trouver le bon rythme, avec son lot de (petits) succès et de (grands) échecs. Voici, livrés en vrac, quelques conseils pour te donner la force de continuer.

Oublie ce que tu crois savoir à propos de l’école à domicile

La plupart des familles habituées à l’école à domicile ne s’enchaînent pas aux chaises pendant 8 heures par jour. Bien sûr, plus les enfants grandissent, plus ils sont capables de passer du temps à leur bureau pour une période de travail plus formelle. Pour les autres, prévois plutôt des périodes courtes avant ou après des activités ludiques.

Il n’y a pas de règle pré-établie sur la durée de l’école à domicile. Les aficionados de l’école à domicile parlent de 20 à 30 minutes par jour pour les enfants en maternelle (3-5 ans). Tu peux ensuite y ajouter 20 à 30 minutes en plus par année supplémentaire!

N’essaie pas de réinventer un environnement scolaire comme par magie

L’école à la maison ne ressemble pas à la “vraie” école. Ton enfant, même s’il vit encore fort dans l’imaginaire, ne sera pas dupe. Ne te fatigue donc pas à faire comme “si”. Accepte plutôt que ton enfant va apprendre d’une façon complètement nouvelle.

C’est OK d’apprendre en pyjama ou sous une couette. C’est OK de stopper la séance pour se prendre un bon goûter impromptu. C’est encore OK de faire tourner sa mappemonde, de s’arrêter sur un pays et de remplacer avions et valises par son navigateur internet pour découvrir le monde!

Commence à recréer quelques routines

Même si des horaires stricts ne sont pas nécessaires à la maison, réinstaurer quelques petites routines sécurisera ton enfant. Savoir ce qui viendra ensuite; que, par exemple, on écoute d’abord, on s’entraîne ensuite puis on découvre quelques chose de nouveau, ne lui fera pas de mal et lui permettra de garder (un tout petit peu) la structure qu’il retrouve habituellement à l’école.

Parie sur la qualité, pas la quantité

Résiste à la tentation d’évaluer l’apprentissage de la journée au nombre de minutes passées à étudier. Si tu continues à regarder le compteur-horaire malgré tout, focalise-toi au moins sur les vraies minutes de participation active.. des deux côtés! Pas de smartphone ou d’autres distractions dans ton chef!

Adapte-toi aux intérêts de ton enfant

Ton enfant est un fan de rugby? Il dévore les sept tomes de Harry Potter d’un coup de baguette magique? Utilise ses amorces pour réviser des autres matières. Ses passions sont de formidables prétextes pour étudier les maths, le français, la géographie ou l’histoire par exemple.

Un dernier pour finir: diminue la barre de tes attentes d’un niveau… ou deux

En tant que parent, on a tous déjà facilité ou permis mille et un apprentissages à son enfant. Mais parent-né ne rime pas forcément avec enseignant-né. Toi aussi, tu seras sans doute confronté aux difficultés de trouver et de maintenir le bon rythme, aux défis de la planification ou aux stratégies alternatives pour les apprentissages récalcitrants.

Et n’oublie pas l’essentiel: profite de cette période en dehors du temps pour être avec ton enfant, simplement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *